IRLANDE

{ Un semestre en Irlande } Premiers mots sur Dublin

J’ai toujours rêvé de partir étudier à l’étranger. Etudiante en Grande Ecole de Commerce à Paris, j’ai justement choisi mon école parce qu’elle nous permet de passer plus d’un an et demi à l’étranger. Et aussi parce qu’elle propose un master que je convoite depuis un petit bout de temps déjà.

Dans mon école donc, la troisième année se passe complètement à l’étranger, avec un semestre académique dans une école partenaire et un stage international. J’ai choisi de commencer par le semestre pour perfectionner mon anglais avant d’intégrer une entreprise. Mais choisir une destination parmi la centaine d’écoles proposées n’a pas été chose facile. Après avoir rencontré les écoles et, je vous l’avoue, avoir évaluer les coûts que cela représentait, je me suis finalement décidé pour une école de business international à Dublin. Spécialiste dans l’accueil d’étudiants étrangers, ma nouvelle école propose de nombreuses visites aux cours du semestre, ce qui nous permet de découvrir l’Irlande à moindre coût et sans prise de tête. Parfait donc !

C’est ainsi que j’ai posé mes valises à Dublin, la première semaine de septembre dans une spacieuse résidence étudiante de Philsborough, Dublin 7, à seulement 20 minutes de marche de mon école (quartier Temple Bar) et seulement 10 minutes de l’aire commerciale de Broadstone. Et après déjà trois semaines de découverte, j’ai enfin trouvé le temps de vous en parler.

Dublin

C’est le centre historique, politique, artistique, culturel, économique et industriel… vous l’aurez compris, Dublin est la capitale et la ville la plus importante de la République d’Irlande. La ville se situe à peu près au milieu de la côte ouest de l’Irlande, le long d’une baie, à l’embouchure de la Liffey qui la traverse. Elle se divise en 24 « postal districts », mais on parle plus couramment de quartier. On considère souvent le quartier de Temple Bar comme le centre de Dublin. C’est le quartier le plus populaire et le plus chère aussi. C’est là qu’on trouve la majorité des pubs irlandais, parce que ne nous voilons pas la face, à Dublin aussi il y a de grandes chaines américaines un peu partout. Les quartiers voisins sont plutôt commerciales, tandis que la périphérie est résidentielle.

dublin

Logement

Niveau logement, Dublin c’est comme Paris, pour celles qui connaissent. Énormément de demande et pas assez d’offre. A tel point que les agences immobilières refusent des clients et passent des annonces pour trouver des biens à vendre ou louer. Et côté budget, comme dans toutes les grandes villes, puis on s’éloigne du centre, et plus les prix baissent. Il faudra tout de même compter presque 1000€ pour un appartement avec une chambre en centre-ville, et environ 750€ pour le même logement en périphérie.

Pour les budgets étudiants, à Dublin comme dans beaucoup d’autres grandes villes (sauf Paris), il est très courant de partager une chambre (avec deux lits simples bien sûr). Dans ce cas, le loyer mensuel tourne plutôt autour de 400€ en plein centre, mais il faut bien s’entendre avec sa «roommate ».

Les maisons à Dublin et en Irlande en général sont très typiques : souvent mitoyenne, en brique rouge avec une jolie porte coloré sur un petit perron blanc. Magnifique !

Attention, Dublin est connue pour être le centre d’un nombre impressionnants d’arnaques. Ne payer rien avant d’avoir vu le logement ! Le mieux est de chercher sur place.

bus

Transports

Dublin et les problèmes de transports, j’en avais beaucoup entendu parlé. En réalité, à part quelques problèmes de trafic le matin qui ont retardé quelques bus, et une grève pendant trois jours,je trouve les transports plutôt bien comparé à Paris, après ce n’est que mon avis.

Pour visiter un peu aux alentours de Dublin, le Dart est parfait ! C’est un peu l’équivalent du RER. Il traverse Dublin du Sud-Ouest jusqu’au Nord-Est. Sinon Dublin possède aussi deux lignes de tramway récemment installées, le Luas. Mais comme les deux lignes n’ont pas été pensé ensemble Dublin est encore en plein travaux afin de connecter les deux tramway.

Le bus est sans doute le moyen de transport en commun le plus utilisé. Il existe de nombreuses lignes traversant Dublin, mais aussi au départ de Dublin vers d’autres villes. Comme je le disais, avec le trafic important aux heures de pointes, les retards de bus sont très courants, il faut donc prévoir un peu d’avance.

Pour 5€, la leap card s’utilise sur ces trois transports en commun. Le principe est simple, vous la charger dans une gare ou à l’aéroport, puis vous la passer au guichet de votre station ou auprès du chauffeur de bus pour régler votre transport. Il existe aussi des cartes découvertes pour visiter la ville en une ou deux journée, très pratique et vraiment rentable.

Le vélo est aussi beaucoup utilisé pour se déplacer, néanmoins il faut s’adapter à la conduite à droite très perturbante. Le réseau de vélib’ est très important, et pour un abonnement à 20€ l’année vous aurez les 30 premières minutes de chaque trajet offert !vélo-dublin

Langue

Comme vous vous en doutez, ici tout le monde parle anglais. Mais selon la constitution d’Irlande, la langue officielle ici est en fait le gaëlique irlandais. L’anglais n’étant qu’une « langue auxiliaire ». Ainsi, le gaëlique irlandais est obligatoirement enseigné à l’école primaire et secondaire. Et de nombreuses écoles dispensent leurs cours uniquement en gaëlique. Néanmoins la langue irlandaise est très peu utilisée en dehors du système scolaire. Malgré quelques chaines de télévisions et de radios, c’est bien l’anglais qui est utilisé. Surtout dans les grandes villes. Il existe cependant des petits villages reculés où l’on parle encore gaëlique. En tant que langue officielle, le gaëlique irlandais est obligatoirement utilisé en premier, puis traduit en anglais sur une deuxième ligne sur les panneaux publics.

Write a comment