BEAUTÉ

Mask of Magnaminty, le masque parfait pour la rentrée

Qui dit rentrée, dit acné (en tout cas pour moi). C’est chaque année la même histoire. J’ai vaux limiter mes expositions au soleil et me tartiner de crème solaire avant de franchir le seuil de ma porte, les méchants petits rayons UV finissent toujours par atteindre ma peau qui s’assèche et s’épaissit. Le sébum ne peut plus s’écouler normalement et c’est le début de mon cauchemar. Lorsque la peau retrouve son grain initial (pour la rentrée évidement, parce que cette période n’est pas assez stressante), l’épiderme doit alors se purger de ces stocks de sébum qui se transforment en vilain petits boutons.

Seulement voilà, cette année j’ai trouvé l’arme idéale pour cette guerre aux boutons, parfait pour la rentrée : j’ai nommé (roulement de tambour) le Mask of Magnaminty (anciennement La Grande Menteuse) de Lush.

Lush pour ceux et celles qui ne connaissent toujours pas (c’est possible ?), c’est une marque de cosmétiques « frais « et fait à la main à partir de produits naturels, qui s’est engagé dès sa création à ne réaliser aucun test sur les animaux.

♥ PRESENTATION

Le masque se présente dans les fameux petits pots noirs recyclable et emblématique de Lush. Le petit pot de 125g est à 8,95€ et le grand pot de 315g est à 16,45€.

Composé d’huile essentielle de menthe poivrée pour ses propriétés purifiante, rafraichissante et stimulante, il exfolie délicatement la peau grâce aux graines d’onagre et haricots azuki. Ce masque contient également du kaolin riche en minéraux qui nourrit la peau et du miel pour ses propriétés antibactériennes. Pour les vegan, il existe également en version auto-conservé et sans miel, cette formule sèche un peu plus sur le visage, mais ne tire pas : il s’agit d’une question de préférence.

♥ MON AVIS

Dès que l’on dévisse le couvercle, la délicieuse odeur de menthe et de chlorophylle envahie notre salle de bain, à mon plus grand bonheur.

Le masque est assez épais aux premiers abords, mais il est pourtant très facile à appliquer, et une petite quantité suffit. On l’étale sur le visage en évitant les yeux, et éventuellement le dos et le décolleté en cas d’acné puisque qu’il s’utilise aussi sur le corps. On laisse poser entre 15 et 20 minutes, puis on rince doucement en faisant des massages circulaires afin d’exfolier la peau.

Le masque rafraîchi immédiatement la peau, et la purifie en profondeur. La peau est douce, nette et les pores sont visiblement resserrés. A noter que le masque ne dessèche pas la peau, ni irritation, ni rougeur. Il est tout de même conseillé d’appliquer votre crème habituelle à la suite d’un masque ou d’un exfoliant.

♥ CONCLUSION

Les petits + : le pot très pratique et recyclable, l’odeur de menthe qui est juste délicieuse, la douceur du masque, son action purifiante et exfoliante et enfin l’engagement de Lush contre les tests sur les animaux.

Les petits – : sa teneur en miel qui le rend non vegan, le prix de 8,95€ et sa date de péremption (les produits Lush doivent être utilisés dans les 3 mois après fabrication).

Write a comment