BEAUTÉ

Martine Mahé, pour des cheveux blonds au naturel

Ma couleur capillaire naturelle a toujours été en constante évolution. Je m’explique. Depuis que je suis toute petite, mes cheveux s’éclaircissent dès le printemps pour arborer de jolis reflets blond l’été, puis ils s’assombrissent en automne pour se parer d’une jolie teinte cendré l’hivers. Que de changement ! Ma couleur se situe donc entre le châtain clair et le blond foncé, mais il est très souvent difficile de la définir.

Le soleil tient évidemment une grande part de responsabilité à cette (dé)coloration. Mes cheveux s’éclaircissent donc très vite en été, et encore plus à la plage. Seulement voilà, cette année, je ne pars pas à la plage. Je travaille tout l’été pour financer mon année à l’étranger. Je pars en septembre direction Dublin pour étudier le Business International ! C’est plutôt cool. En réalité, ça fait deux ans que j’y pensais et je n’arrive toujours pas à réaliser que je pars pour de vraie. Conséquence : comme je ne m’expose pas beaucoup au soleil, mes cheveux ne vont pas s’éclaircir cet été. Et en plus, ce blond cendré commence à redevenir blond vénitien, et surtout il devient terne ! Je n’ai rien contre le blond vénitien, mais il ne me va pas.

Alors grande décision de cet été, j’ai décidé de m’éclaircir les cheveux ! Mais pas avec n’importe quoi ! Non, avec les shampoings Martine Mahé. Vous ne connaissez pas ? On va y remédier tout de suite ! Martiné Mahé c’est une marque française de produits capillaires qui ne teste pas sur les animaux. Leader dans la coloration par les plantes, la marque assure qualité, douceur et efficacité. J’ai décidé de testé deux shampoings : un éclaircissant et un déjaunisseur pour éviter les vieux reflets jaunes.

Shampooing éclaircissant à la camomille, Martine Mahé, 15,75€

– Shampooing déjaunisseur reflet éclat de lumière, Martine Mahé, 16,95€

SHAMPOOING ECLAIRCISSANT A LA CAMOMILLE, MARTINE MAHE

blonds_naturel

Pour éclaircir naturellement les cheveux, quoi d’autres que la légendaire camomille ? Sans eau oxygénée, ni ammoniaque, ce shampoing éclaircit progressivement les cheveux. Comme tout éclaircissant, il n’est recommandé qu’aux cheveux clairs, car le rendu sur cheveux foncés n’est pas très sympatoche. (Mais pas de panique, la marque propose aussi des shampoings qui donneront des reflets noisette aux brunes ou châtains foncés). Je le laisse agir 5 minutes pour raviver l’éclat blond de mes cheveux, ou jusqu’à 10 minutes pour éclaircir les longueurs comme à la plage. Ce que j’aime avec ce shampoing c’est qu’il est naturel mais qu’il n’en reste pas tout aussi efficace. Et petit miracle : il n’agresse pas les cheveux. Au contraire, il leur redonne vitalité ! J’utilise ce shampoing une fois par mois, je trouve cela suffisant. Mais vous pouvez très bien une fois par semaine pour une décoloration plus intense.

SHAMPOOING DEJAUNISSEUR REFLET ECLAT DE LUMIERE, MARTINE MAHE

Depuis des années, le shampoing bleu est un de mes produits incontournables. Mes cheveux ont naturellement tendance à jaunir et à tirer vers un blond vénitien qui ne me plait pas. Alors tous les mois, je neutralise ces vilains reflets. L’idéal pour le blond c’est un shampoing violet, tandis que le shampoing bleu est plus recommandé pour les cheveux blancs. Mais Martine Mahé a tranché avec ce shampoing entre le bleu et le violet. Ça tombe bien parce que contrairement au shampoing bleu qui se sont beaucoup développés ces dernières années, les shampoings violets se font encore attendre. Je ne vous parle même pas des shampoing violet naturel et non testé sur les animaux ! Je ne vous cache pas que découvrir la marque Martine Mahé a été un vrai bonheur pour moi. Mais le produit alors, qu’est-ce que j’en pense ? Eh bien, il fait tout à fait son job à savoir neutraliser les vilains reflets jaunes sans colorer la peau, ce qui est très appréciable, et surtout il n’agresse pas les cheveux, lui non plus. Je dirais même plus, il nourrit et hydrate la fibre capillaire grâce à sa composition en huile végétale.

En conclusion, j’utilise chacun de ces deux shampoings une fois par mois. Je regrette tout de même qu’ils n’existent pas en masque ou en après-shampoing, ce serait plus pratique, mais on s’y fait. Je les considère plus comme des soins que des shampoings, donc je ne trouve pas les prix excessifs, surtout que le niveau des bouteilles ne descend pas si vite. Alors si vous aussi vous recherchez à éclaircir ou entretenir votre chevelure de sirène sans cruauté envers les animaux, ces deux petits sont fait pour vous !

Vous connaissiez cette marque ? Vous l’avez testé ? Vous connaissez d’autres marques à me conseiller ?

Write a comment